Modifications des modes de vie et impact psychosocial du confinement lié à la COVID-19

La mesure sanitaire de confinement imposée par la pandémie à coronavirus 2019 (COVID-19) a exposé la population générale française à une situation imprévue nécessitant des réaménagements sur un temps bref de ses modes de vie. Le confinement a constitué un danger pour certains segments de la population, notamment pour les personnes et familles déjà en situation de vulnérabilité et de précarité sociale et économique.

Une réflexion sur « Modifications des modes de vie et impact psychosocial du confinement lié à la COVID-19 »

  1. Une autre approche de santé globale et destratégies de santé publique.
    Et si, au lieu de panser les blessures (conséquences psychologiques et prochaines épidémies), on les éviter par des mesures d’anticipation, de prévention, de prudence, de non mise en danger, de principe de précaution, etc !?
    Allons chercher les solutions à la source en évitant en arrêtant de polluer.
    Il est constaté que si nous avions moins de français.es atteint.es de pathologies chroniques (dont l’origine est dans 80% des cas une cause environnementale), il y aurait moins de décès.

    J'aime

Merci de donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s